Aller au menu
Aller au contenu

PISSENLIT - Dent de lion - 西洋蒲公英
Taraxacum officinale

Indication

Arthrose, articulations enflées (eau), flux biliaire, stases biliaires, éruption cutanée, dépuration, dépuration du sang, désintoxication, eczéma, troubles gastriques, troubles hépatiques, foie hypertrophié, goutte, hémorroïdes, icter (léger), troubles intestinale, pancréas, troubles de la rate, rhumatisme ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Taraxacum officinalis rhizoma

Partie utilisée :
Racines

Les pissenlits sont des espèces du genre taraxacum. Des espèces d'autres genres de la famille des Asteraceae. La « dent-de-lion » a été décrite pour la première fois par les médecins arabes Rhazès et Avicenne. Il était également apprécié des anciens Grecs. Son nom pissenlit indique déjà l'une de ses actions: il est fortement diurétique. Au printemps, de nombreuses personnes vont le cueillir elles-mêmes pour faire une cure de drainage. Il faut être prudent, car on ne sait pas toujours si le pré a reçu des engrais! Dans ses racines, le pissenlit stocke plus de 50 substances importantes. Les principales sont: inuline et taraxérine (surtout en automne), des amers (au printemps), taraxine, choline, des produits qui agissent comme des enzymes, des tanins, saponines, vitamines B2, C, D, sels minéraux, fer, silicium, manganèse et soufre, pour n'en nommer que quelques-uns. Grâce à cette teneur en éléments actifs, la dent-de-lion est une sorte de « bonne-à-tout-faire »: elle est diurétique, détoxifiante, stimule la digestion, le foie, la bile, le pancréas, les glandes en général, fortifie l'estomac, peut aider en cas de léger diabète, recommandé comme cure de printemps et d'automne. Son action de reconstituant du système sanguin (anti-anémique) mérite également d'être mentionné.

Attention: Ne pas consommer en cas d'affections du système biliaire, ulcères ou sténoses (rétrécissements) dans la région de l'estomac ou des intestins.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
220 mg/gélule

Imprimer