Aller au menu
Aller au contenu

SAUGE - 鼠尾草
Salvia officinalis

Indication

Amygdalite, angine, muqueuse buccale, bouffées de chaleur, troubles gastriques, fièvre, forte transpiration, frigidité, hypotension, troubles intestinaux, ménopause, nervosité (calmant), sueur, sevrage ...

Description

Composition :
Gélule, 100 % Salvia officinalis folium

Partie utilisée :
Feuilles

Les sauges (nom scientifique : Salvia) sont un genre de plantes de la famille des Lamiacées qui comprend plus de 900 espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives. Une dizaine d'entre elles sont indigènes en Europe. Le nom vient du latin salvare, « sauver ». La sauge officinale, possèdent en effet de nombreuses vertus médicinales. Cette ancienne plante cultivée dans les régions méditerranéennes se trouve dans tous les jardins. Celle qui a l'effet médicinal le plus marqué, est la sauge originaire de la Dalmatie. Déjà les anciens romains connaissaient les nombreuses vertus de ses feuilles, cueillies peu avant la floraison. Les nombreuses substances telles que tuyon, pinène, huiles essentielles comme cinéole, camphre, bornéol, salvène, asparagine, saviol, glutamine, saponine, huile de romarin, uril, etc. sont efficaces pour les affections mentionnées ci-dessus. Elles soutiennent l'organisme par leur action sur les glandes endocrines et les nerfs. On peut donc la considérer comme l'amie du système nerveux. Elle apporte également soulagement aux femmes souffrant de problèmes du cycle menstruel, aux personnes fatiguées, manquant de tonus ou souffrant d'impuissance ou de frigidité. La sauge est antibactérielle, antivirale, fongistatique, astringente et anti-transpirative. Elle ne devrait pas être prise sur une trop longue période. Plantez un plant de sauge dans votre jardin, il vous sera également utile pour la cuisine. La sauge préfère un terrain calcaire.

Contre-indication: les femmes qui allaitent ne devraient pas consommer de sauge, car les feuilles font tarir le lait. Les épileptiques non plus, car les feuilles contiennent du thujon, qui peut, en de rares circonstances, provoquer une attaque.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
220 mg/gélule

Imprimer