Aller au menu
Aller au contenu

RADIS NOIR
Raphanus sativus var nigra

Indication

Arthrite, asthme, bronchite chronique, constipation, coqueluche, dermatose, troubles hépatiques, paresse intestinale ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Raphanus sativus var niger rhiz.

Partie utilisée :
Racines

Le radis noir est une plante de la famille des brassicacées. C'est une plante d'hiver, riche en vitamine C et en potassium. Elle est peu calorique : 15 kcal/100g. Le pharaon Ramsès II ordonnait à ses prêtres de cultiver du radis dans son jardin, car il l'appréciait particulièrement. Une cure de printemps au radis noir est utile et détoxifie le corps des cumuls de fatigue et de stress de la saison d'hiver. On peut ingérer le radis frais, ou le prendre en gélule. Nos grands-parents faisaient déjà ce genre de cures de printemps et d'automne. Les Egyptiens autrefois mangeaient beaucoup de radis pour conserver leurs forces, les médecins grecs et romains le prescrivaient contre la toux. Ses principes actifs sont des huiles volatiles soufrées, avec l'huille d'allyle, huile de moutarde, raphanol, raphanin, vitamine C et de nombreux sels minéraux. Ils sont tonifiants pour l'intestin, et peuvent parfois induire une légère diarrhée. Indirectement, la tonification mène à une stimulation des voies biliaires améliore l'écoulement de la bile, ce qui rend le chiendent utile en cas d'inflammations des voies biliaires, de calculs et sels biliaires. Le mieux, est de l'utiliser en cure (en alternance avec le chardon Marie ou le desmodium) et comme soutien d'un foie atteint ou affaibli, sans irritation des organes. Les estomacs sensibles peuvent parfois souffrir de légères brûlures et renvois.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
300 mg/gélule

Imprimer