Aller au menu
Aller au contenu

PYGEUM AFRICANUM
Pygeum africanum / Prunus africana

Indication

Inflammation de la prostate, maladies de la vessie ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Pygeum africanum cortex

Partie utilisée :
écorce

Cet arbre pousse entre 1000 et 2500 mètres, en Afrique Centrale, dans les collines du Congo, du Cameroun, de l'Angola, du Madagascar, du Soudan et de l'Ethiopie. Dans ces pays, son écorce est utilisée contre les maladies de la prostate. Son activité est due au sitostérol, et surtout, au docosanol. En 1971 déjà, une étude a été publiée où l'on a testé le pygeum sur les rats. On a pu constater une normalisation des sécrétions prostatiques, et une diminution de la taille anormalement agrandie de la glande. Aucune toxicité n'a été reportée, même à longue échéance. Le pygeum africanum peut se combiner avec Serenoa repens ou d'autres plantes "rénales".: L'alternance avec l'épilobe à feuilles étroites est particulièrement indiquée. En cas de problèmes prostatiques, il est important de maintenir l'équilibre du zinc: en cela, les graines de courges sont très utiles.

Pygeum ne doit pas être pris par les femmes. Dans le cas de cancer de la prostate, le traitement doit être discuté avec le médecin. Dans de rares cas, une légère constipation ou une légère diarrhée peut arriver.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
220 mg/gélule

Imprimer