Aller au menu
Aller au contenu

HUILE DE CUMIN NOIR VIERGE – NIGELLE
Nigella sativa

Indication

Acné, allergie, amygdalite, angine, antibiotique naturel, manque d’appétit, asthme des bronches, restructuration du sang, renforce les autodéfenses, bronchite chronique, cancer (traitement après et prévention), candida albicans, catarrhe des bronches/trachée, chimio thérapie (après), dissout le cholestérol, colibacillose, crampes et coliques intestinales, inflammation du côlon, coqueluche, croûtes de lait, éruption cutanée, dépression (troubles hormonaux), dermatose squameuse, diabète, diarrhée chronique, digestion, eczéma, ballonnements, enrouement, catarrhe et coliques gastriques, gastrite, hyperacidité gastrique, indisposition, insuffisance gastrique, lourdeur d'estomac, ulcère gastrique, faiblesse générale, flatulence, régénération des cellules hépatiques, frigidité, furoncles, glandes endocrines, grippe, guérison, hémorroïdes, troubles hormonaux, immunodépressif, impuissance, infections, inflammations, paresse intestinale, spasmes intestinaux, ulcères et inflammations intestinaux, favorise la montée de lait, laxatif doux, leucémie (traitement ultérieur), gonflement des glandes lymphatique, inflammation des noeuds lymphatiques, ménopause, douleurs menstruelles, inflammation de la muqueuse, névralgies, ostéoporose, pancréas, maladie de la peau, polyarthrite, psoriasis, pus, anti-radicaux libres, suite de régime, renforcer les autodéfenses, convalescence de la santé, rhume, rhume des foins, sclérose en plaques, tension du sein, sinusite, toux, urticaire, faiblesse veineuse, verrues, parasites, maladie virale, zona, herpès ...

Description

Composition :
Capsule, 100% Nigella sativa oleum

Partie utilisée :
Semences, première pression à froid, huile extra vierge

Au temps des pharaons, les Egyptiens considéraient la nigelle comme le remède universel. Son huile accompagnait même leurs morts parce que l’on croyait qu’elle pouvait leur être utile dans l’au-delà. Lors des fouilles du tombeau du Pharaon Toutankhâmon, on a découvert une petite bouteille d’huile de nigelle. Des savants musulmans nous aprennent qu’il y a 3000 ans, les médecins privés des pharaons utilisaient l’huile de nigelle pour soigner de nombreuses maladies telles que les maladies gynécologiques, les refroidissements, les maux de tête et de dents. Elle était très appréciée pour fortifier des personnes affaiblies ou pour soigner des inflammations inexpliquables et des impuretés de la peau. Le prophète islamique Mohammed écrit dans son oeuvre Hadith: "La nigelle guérit toutes les maladies, excepté la mort".

Des chercheurs américains attribuent à ce produit la propriété de régulation du système immunitaire. Un système immunitaire affaibli et malade peut être harmonisé et optimalisé en même temps. De nombreuses maladies, telles que le diabète et le cancer peuvent être ainsi traitées. Aujourd’hui, aux Etats-Unis, la nigelle est très populaire et peut être obtenue dans le commerce comme complément alimentaire. On y a effectué des analyses précises des constituants et de leurs effets. On a ainsi confirmé que l’huile de nigelle, ayant fait ses preuves depuis les temps anciens, est un remède universel. Elle peut être considérée comme aliment sans effet secondaire et être, par conséquent, consommée comme le pain quotidien. En Europe, la nigelle a été pratiquement oubliée aussi bien en tant qu’huile qu’en tant qu’épice.

L’huile de nigelle contient de nombreux acides gras insaturés et polyinsaturés comme les acides linoléiques et gamma-linoléiques. Ces acides sont tout aussi indispensables à la production hormonale que les vitamines et les substances minérales. Les effets positifs de la nigelle en cas de neurodermite sont clairement prouvés (voir aussi bourrache et huile d’onagre). Des études ont démontré que grâce à cette huile, des troubles hormonaux, qui jouent un rôle important lors de la ménopause, peuvent être atténués et les maux de tête diminués. La récente découverte des domaines d’application lors d’asthme, d’allergies, de diabète et probablement aussi du cancer démontrent clairement l’utilité de ces acides gras essentiels.

La nigelle (lat. nigella sativa) provient d’Afrique du nord. Elle est aussi cultivée en Turquie ainsi que dans les pays orientaux. Les fruits se distinguent du cumin brun (carum carvi) connu chez nous par leur couleur noire intense, leur taille qui est beaucoup plus petite, leur goût et leur odeur très différents. Dans la médecine traditionnelle pratiquée en Orient et en Asie, cette huile est connue depuis très longtemps. De l’Egypte à la Chine, les médecins soignent ainsi les inflammations et les affections mycotiques depuis des siècles. L’effet curatif de la nigelle provient principalement du carvon. Cette substance a un effet stimulant sur l’estomac mais calmant et anti-flatulent sur les intestins. La nigelle peut donc être utilisée comme le cumin ordinaire en cas de problèmes digestifs et intestinaux. Elle soutient et fortifie la flore naturelle de l’intestin et réduit considérablement le nombre de bactéries nuisibles. Les réactions allergiques sont ainsi neutralisées. Ceci explique l’effet atténuant lors d’asthme, d’allergies au pollen (rhume des foins), d’allergies à la poussière et lors d’infections grippales. Puisque des faiblesses du système gastro-intestinal peuvent influencer négativement le coeur et la circulation en général, l’huile de nigelle peut aussi intervenir positivement. L’influence curative de la nigelle lors de troubles du foie et de la vésicule billiaire est considérable et le système immunitaire lors d’une absorption régulière ressort fortifié. On a aussi pu constater un effet réducteur sur le taux de glucose présent dans le sang. Des chercheurs du laboratoire „Cancer Immuno-Biology“ en Caroline du Sud écrivent: „En général, l’extrait de „nigella sativa“ aide à stimuler les cellules de la moëlle osseuse et celles du système immunitaire. Il augmente la production d’interféron, protège les cellules normales des effets nocifs causés par des virus, détruit des cellules cancéreuses et augmente le nombre des cellules-B qui produisent les anticorps. Toutes les fonctions observées font de l’huile de nigelle un produit idéal pour la prévention et la guérison du cancer. Pour l’usage externe, l’huile de nigelle est surtout employée lors d’affections rhumatismales. Dernièrement, l’effet de cette huile a aussi été mis en évidence en Allemagne. L’immunologue munichois, le Dr. méd. Peter Schleicher, a été appelé en 1986 à l’Académie Mondiale des Sciences. Il a analysé dans son Institut, les constituants de la nigelle et les effets d’extraits lors de thérapies de maladies chroniques. Ses résultats correspondent à ceux de ses collègues américains. Il écrit: "Avec l’huile extraite des semences de la nigelle, le corps reçoit de précieux acides polyinsaturés comme par exemple l’acide linoléique et gamma-linéolique qui permettent la synthèse de substances immunorégulatrices importantes comme la prostaglandine E1. L’acide linoléique stabilise la mem-brane cellulaire et la prostaglandine a un effet hautement anti-inflammatoire. On inhibe ainsi des réactions immunologiques négatives (excédentaires) qui peuvent déclencher de nombreuses maladies chroniques (de l’acné en passant par le rhume des foins jusqu’au cancer)". Chez les allergiques, les constituants de l’huile de nigelle stabilisent l’activité exagérée des cellules-T et empêchent la réaction maladivement augmentée du système immunitaire. La réaction du système immunitaire est normalisée et la dégranulation des granulocytes basophiles inactifs, déposés dans les tissus, est ainsi évitée. Entretemps, le Dr. Schleicher a testé l’huile de nigelle sur plus de 600 patients et obtenu le résultat suivant: chez plus de 70% des patients, on a pu constater une guérison des maladies allergiques (allergies à la poussière, au pollen, maladies de la peau comme l’acné et la neurodermite, l’asthme) et une amélioration considérable de l’état de santé chez les personnes généralement soumises à toutes sortes d’infections à cause de leur système immunitaire affaibli. Le Dr. P. Schleicher utilise l’huile de nigelle préventivement contre les refroidissements et les infections grippales. Un système immunitaire destabilisé est ainsi rééquilibré et optimisé. Ces faits sont aussi confirmés par l’étude américaine.

Les effets que l’on attribuait à cette plante aromatique dans l’Orient lors de toutes sortes d’allergies, d’inflammations, de maladies gynécologiques, de dépressions, de bronchites, d’asthme, des maladies de la peau (p.ex. la neurodermite), de dartres, de mycoses, de problèmes digestifs et de faiblesses de la virilité masculine sont donc prouvés. Toutes ces qualités donnent un sens au flacon d’huile retrouvé dans l’hypogée du Pharaon Toutankhâmon et à la phrase prononcée par le prophète islamique Mohammed. Le spectre très large de l’effet de la nigelle la rend très précieuse sur le plan médical. Différentes substances contenues dans cette huile agissent si merveilleusement ensemble que l’on peut affirmer sans scrupule qu’il s’agit d’un remède universel. Lors de l’achat d’huile de nigelle, soyez bien attentifs à son origine. La "Nigella sativa" est la seule et véritable nigelle ayant ces propriétés remarquables.

Il y a quelques siècles, la nigelle était aussi connue sous nos latitudes. On l’employait contre les flatulences, la jaunisse, la dysenterie, lors de troubles d’estomac et des maladies pulmonaires, pour améliorer la diurèse et pour la stimulation des glandes mammaires lors de l’allaitement. Malheureusement, la marche triomphale des médicaments chimiques l’a fait disparaître de notre mémoire. Aujourd’hui, de plus en plus de médecins préconisent l’utilisation de l’huile de nigelle. Dans une émission télévisée de vulgarisation médicale, la Doctoresse Antje Kühnemann, se montrait fascinée par les propriétés de cette huile curative redécouverte. Elle faisait savoir que l’huile de nigelle était employée avec succès en Chine comme antibiotique naturel. En plus, les effets anti-tumeurs de cette huile avait été communiqués à un large public de chercheurs et de médecins lors du congrès international du cancer à New-Dehli

Pour l'hulie fraîche, dosage et emploi : cure de 3 - 6 mois, 15 min avant les repas, 10 - 25 gouttes sur du pain ou du sucre. Elle peut être aussi ajoutée à la sauce à salade où sa saveur fine est mise en valeur. Il est recommandé de commencer la cure avec 3 x 5-10 gouttes pendant environ 15 jours. Cette posologie peut être maintenue après la cure. Sur le marché, l’huile de nigelle s’achète normalement dans des bouteilles de 60 ml ou de 150 ml. Il est néanmoins possible d’acheter de plus grandes bouteilles. 150 ml suffisent pour une cure de 2 - 3 mois, phase initiale y comprise.

Posologie

2-3 x par jour 1-2 capsules avec beaucoup d’eau - 500mg/capsule

Imprimer