Aller au menu
Aller au contenu

MORINGA – Arbre à raifort
Moringa oleifera

Indication

Faiblesse du système immunitaire, manque de vitamines et de minéraux, grossesse, allaitement …

Description

Composition :
100% moringa oleifera folium

Partie utilisée :
Feuilles

Le moringa oleifera, également nommé arbre à raifort, ben oléifère, ben ailé, benzolive et arbre merveilleux tout comme d’autres types de plantes, (en anglais horseradish tree, drumstick tree, ben tree) appartient la famille des moringacées (moringaceae). A un an, cet arbre qui pousse vite peut atteindre une hauteur de 5 à 8 mètres. Les moringas sont de petits buissons feuillus ou des arbres avec de succulentes racines en forme de carotte ou de tubercule, ils sont également nommés arbres bouteilles en raison des troncs « boursouflés ». Le terme de ben oléifère vient du fait que de ses graines on tire l’huile de ben, une huile lubrifiante très stable qui était très appréciée dans l’industrie horlogère.

A l’origine, l’arbre vient de la région de l’Himalaya en Inde du Nord-ouest et il y est cultivé de manière intensive depuis des décennies. Depuis, il pousse dans le monde entier dans les régions tropicales et subtropicales, surtout en Afrique, dans la péninsule arabique, en Asie du sud-est et aux îles Caraïbes. Au contraire de l’Inde, en Afrique de l’Est l’arbre est recommandé pour la valeur nutritive élevée des feuilles contre la sous-alimentation et la malnutrition et comme remède naturel dans des domaines d’application très variés car les feuilles empêchent les inflammations. En Inde, le jus des feuilles est consommé comme boisson complémentaire riche en vitamines. Cela contribue à accroître notre énergie de manière naturelle, à renforcer notre corps, améliorer notre système immunitaire et empêcher de nombreuses maladies et de nombreux maux et même les guérir. Le caoutchouc d’écorce soluble dans l’eau est utilisé comme apprêt en cas de blessures.

Les scientifiques ont prouvé la richesse des valeurs nutritives contenues dans les discrètes feuilles de moringa. Elles ont une forte teneur en protéines, sont riches en vitamines (surtout A et C) et en substances minérales (calcium, magnésium, potassium, fer et natrium). La présence de 18 à 20 acides aminés, dont 11 essentiels et indispensables à l’homme a été prouvée. Par exemple 100 grammes de feuilles de moringa contiennent 6,780 mg de vitamine A (carotte: 1,890 mg), 220 mg de vitamine C (oranges : 30 mg), 440 mg de calcium (lait : 120mg), 259 mg de potassium (bananes : 88mg), 6,7 g de protéines (lait 3,2g). Mais elles sont également riches en vitamine D, en acides foliques, en calcium et en fer. Ces précieuses matières végétales secondaires ainsi que d’autres ont incité certains Etats africains à faire la promotion de l’arbre comme substitut de viande. Les feuilles de moringa alimentent les femmes enceintes en éléments nutritifs nécessaires importants pour une grossesse harmonieuse et un bébé en bonne santé. Les mères allaitantes apprécient tout particulièrement l’effet des feuilles de moringa car elles améliorent la teneur en éléments nutritifs du lait maternel et augmentent la quantité de lait. De plus, elles contiennent de puissants antioxydants tels que la chlorophylle, les acides gras oméga 3 et les acides aminés et plus de 90 éléments nutritifs essentiels. En tant qu’aliment, le moringa n’a pas d’effets secondaires et est aujourd’hui proposé en qualité Bio.

Une faible quantité de la poudre des graines peut purifier de nombreux litres d’eau car elle lie les matières en suspension et peut donc être utilisée pour la préparation d’eau potable. Les alcaloïdes, la spirochine et la moringine contenus dans les racines agissent contre les bactéries et c’est pourquoi l’utilisation en tant qu’antibiotique et dans la protection biologique des plantes est actuellement testée.

Film vom ZDF:

Posologie

3 x 2 gélules par jour avec beaucoup d’eau

Imprimer