Aller au menu
Aller au contenu

HARPAGOPHYTUM - RACINE GRIFFE DU DIABLE
Harpagophytum procumbens

Indication

Arthrite (douleurs), arthrose, usure du cartilage, après la chimiothérapie, qui dissout le cholestérol, dépuration du sang (par le foie), dermatose, désintoxication, eczéma, symptômes d’empoisonnement, troubles hépatiques, foie hypertrophié, goutte (désintoxication par le foie), mal au dos, polyarthrite, psoriasis, rhumatisme (désintoxiquer - foie), rhumatismes musculaires, sciatique...

Description

Composition :
100% Harpagophytum procumbens radix - 540mg/gélule

Partie utilisée :
Racines

En Afrique du Sud, cette plante est connue depuis longtemps par ses habitants, qui l'utilisaient contre les maladies rhumatismales et gastro-intestinales. On a trouvé, comme principales substances : harpagide, harpagosides, procumbide, un mélange de phytostérines, triterpènes, flavonoïdes, acides gras non saturés, acide de cannelle et chlorogénique. D’importants succès ont été constatés grâce à la racine griffe du diable, pour décongestionner un foie congestionné, favoriser la production de bile et stimuler le pancréas. On a aussi constaté que les personnes jouissant d'un foie en bonne santé souffrent moins souvent d'un cancer, car le corps est constamment nettoyé de ses toxines de manière optimale. Les gélules sont très pratiques pour éviter le goût amer de la griffe du diable, et on peut ainsi aisément faire une cure d'un mois. La griffe du diable peut également reconstruire la substance gélatineuse du cartilage, elle agit comme un baume pour les articulations, soulage les sciatiques et fait baisser le taux de cholestérol. Il suffit de faire 2 à 3 fois par an une cure, pour ne pas irriter le foie. La fonction hépatique peut être soutenue par Lapacho, boldo, chardon Marie ou artichaut. Comme le foie travaille surtout de nuit, il faudrait prendre la dernière capsule avant d'aller se coucher.

Posologie

Inizial 3 x 2, plus tard 3 x 1 gélules par jour avec beaucoup d’eau

Imprimer