Aller au menu
Aller au contenu

PASUCHACA
Geranium dielsianum Knuth

Indication

Diabète (hypoglycémie), diarrhée chronique, inflammation de la gorge, herpes labialis, saignements …

Description

Composition :
100% geranium dielsianum herba

Partie utilisée :
Feuilles, fleurs et branches (toute la partie de la plante qui est à l’extérieur de la terre)

Le pasuchaca appartient à la famille des geraniaceae (géraniums) et est cultivé sur les haut plateaux du Pérou à plus de 3500 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est un arbuste pérenne avec de petites tiges reliées par les feuilles de la base et il atteint environ 35 cm de haut. Il possède des racines minces, enchevêtrées. Les géraniums sont représentés au Pérou par 5 classes et 56 types.

Il existe très peu de rapports écrits concernant la plante car l’utilisation traditionnelle est transmise oralement. C’est le médecin péruvien Dr. Fernando Montesinos qui a obtenu les renseignements de l’indigène Oskar Silva qui a écrit le premier rapport.

L’effet hypoglycémique a été documenté dans le livre annuel du premier symposium international FYTO 2000 qui s’est tenu en août 2000 à Lima. Il est attribué à la fraction de phénol, représentée avant tout par la bioflavonoïde qui grâce à son incroyable activité antioxydante peut inhiber les radicaux libres et ainsi contribuer au renouvellement des cellules du pancréas. Une utilisation réussie en cas d’herpes labialis a également été décrite. Récemment des petites études qui ont prouvé l’effet réducteur de la glycémie ont été réalisées au Pérou et il n’y a eu aucun effet secondaire. Au Pérou, le pasuchaca est la plante guérisseuse pour les personnes souffrant de diabète. On pense que l’effet anti diarrhéique est dû à la berbérine, les huiles essentielles présentent une activité bactériostatique et antifongique.

Les composants sont les suivants : cyanogènes, glycosides anthraquinoniques, substances mucilagineuses, berbérines, tanins, anthocyanidines, saponines, chlorophylles, graisses, cires, résines, huiles essentielles contenant du sesquiterpène, en particulier du géraniol et du β-citronellol, bioflavonoïdes, acide chebulagique, acide déhydrohygal et acide méthylbutanoïque, caroténoïdes et sucres réducteurs. En raison de ces composants, le pasuchaca possède un effet astringent (pourrait être utilisé pur des diarrhées aigues) et antioxydant. Mais la caractéristique principale de son pouvoir de guérison est son effet positif en cas de diabète. L’effet de diminution de la glycémie peut être constaté environ une heure après la prise de pasuchaca. Visiblement, son effet dans le corps est très semblable aux médicaments antidiabétiques oraux qui sont conseillés pour le traitement du diabète.

Jusqu’à aujourd’hui, aucun effet secondaire n’est connu, excepté que le géraniol, le β-citronellol et l’acide méthylbutanoïque peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes particulièrement sensibles. Dans ce cas interrompre immédiatement la prise et les réactions disparaissent immédiatement.

Important lors du traitement du diabète : contrôlez toujours votre taux de glycémie !

Erklärungen zu Pasachaca in Spanisch:

Posologie

3 x 2 gélules quotidiennement en liaison avec un contrôle sanguin
250 mg / gélule

Imprimer