Aller au menu
Aller au contenu

FUMETERRE
Fumaria officinalis

Indication

Obésité, flux biliaire, stases biliaires, calcul biliaires, dissout le cholestérol, colique hépathique, dépuration du sang (par le foie), dermatose squameuse, eczéma, fatigue, suffisance hépatique, traitement après hépatite, icter (léger), pour le sang (dépuration par le foie), inflammation de la vésicule biliaire, vésicule biliaire (régulateur) ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Fumaria officinalis herba

Partie utilisée :
Sommités fleuries

Déjà au début de notre ère, la fumeterre était connue pour les indications ci-dessus. Malheureusement, le Moyen Age a quelque peu négligé cette herbe, qui a été réhabilitée depuis par des chercheurs français en phytothérapie pour ses principes actifs intéressants: fumarine, résines, tanins, mucides, choline et flavonoïdes, anti-crampes, calmants des coliques biliaires, stimulants du foie et dépurateurs du sang. Des examens cliniques plus récents ont confirmé que la fumeterre fluidifie la bile, stimule son écoulement et décontracte le muscle qui ferme le conduit de la vésicule biliaire. C'est également pour cela que la fumeterre exerce une action nettoyante et abaisse le taux de cholestérol. On dit qu'elle permet d'atteindre un âge élevé. Chaque cure de "nettoyage/drainage" devrait donc inclure cette plante. Pendant les deux premières semaines, elle tonifie, après, elle calme, fait maigrir et favorise le sommeil.

Attention: un dosage trop élevé provoque des maux d'estomac.

Posologie

2 - 6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
160 mg/gélule

Imprimer