Aller au menu
Aller au contenu

EUPHRAISE
Euphrasia officinalis

Indication

Faiblesse de la vision, conjonctivites, sensibilité à la lumière, héméralopie ... Indications secondaires: rhume des foins, gastrite, faiblesse de la digestion, maux d’estomac, catarrhe des muqueuses, rhume de cerveau ...

Description

Composition :
En complexe avec des autres plantes

Partie utilisée :
Sommités fleuries

Les euphraises (Euphrasia) forment un genre d'environ 400 espèces de plantes de la famille des Scrophulariacées. La classification APG 2 les a placées dans la famille des Orobanchacées. L'euphrasie, en application externe ou interne, peut être d'une grande aide pour les problèmes ophthalmologiques. Au 12ème siècle déjà, on l'utilisait contre les affections des yeux. L'application externe est soutenue par und prise interne. Le pasteur Kneipp l'appréciait pour ses substances amères et fortifiantes pour l'estomac. Ses tanins, ses amers, ses glycosides aucubine, aatapol, euphroside, ses alcaloïdes et ses flavonoïdes, agissent comme calmants en cas de problèmes ou fatigue oculaire et favorisent également l'irrigation sanguine. L'euphraise peut aussi être utilisée contre la toux, l'enrouement et le rhume des foins. Elle s'utilise de préférence en combinaison avec d'autres plantes, notamment carottes et feuilles de myrtille, qui en renforcent les vertus. (Consulter synergies de plantes).

Posologie

Au mieux en ajout à un mélange car un surdosage doit être évité.

Imprimer