Aller au menu
Aller au contenu

IGNAME - EXTRAIT - 薯蕷科
Dioscorea mexicana

Indication

Ménopause, troubles hormonaux, dépression, hypertonie de la poitrine, déficit en progestérone, frigidité, nervosité, troubles gastriques d’origine nerveuse, troubles de la menstruation, syndrôme prémenstruel, surcharge pondérale due à des troubles hormonaux...

Description

Composition :
Gélule, 100% Dioscorea mexicana rhizoma - 250 mg

Partie utilisée :
Racine

Depuis déjà des siècles, en Asie, en Afrique et en Amérique, on a l’habitude de consommer en légumes les tubercules des plus de 600 variétés d’ignames existantes. La description ci-dessous se limitera à l’igname mexicaine qui, à bien des égards, se distingue de toutes les autres variétés d’ignames existantes. La prise d’hormones synthétiques pose problème à bon nombre de femmes, en raison des effets secondaires qui en résultent souvent. Ces derniers temps, on a rapporté les effets bénéfiques des traitements à base d’hormones naturelles extraites des plantes, dont le corps humain se sert en quantité nécessaire. C’est en Amérique, particulèrement que depuis quelques temps déjà on étudie les propriétés de l’igname mexicaine. En 1936, des chercheurs japonais ont étudié les propriétés de la substance appelée diosgénine, qui a une composition très proche de la progestérone, cette hormone produite naturellement par le corps de la femme. Pendant plus de vingt ans, un médecin américain, le Docteur Lee, a étudié les propriétés de l’hormone naturelle qu’est la diosgénine, ce qui lui a permis d’atténuer sensiblement chez ses patientes les troubles de la ménopause et d’enregistrer des succès notables dans le traitement de l’ostéoporose, qui est une maladie toujours très insidieuse. En Europe, il est relativement difficile de se procurer l’igname sauvage du Mexique ; c’est pourquoi, nous le proposons sous forme de gélule. La racine elle-même ne contient qu’environ 2 % de diosgénine, cette substance proche de la progestérone de la femme. Les extraits de cette variété d’igname que l’on trouve sur le marché sont plus efficaces car ils contiennent jusqu'à 16 % de diosgénine. L’idéal est de consommer un mélange de racines séchées et d’extraits de racines. De la puberté à la ménopause, la femme est tributaire des mécanismes hormonaux de ses glandes. Il n’y a aucun problème, si toutes les glandes hormonales fonctionnent normalement. L’igname contribue, sans effets secondaires, à un bon fonctionnement du système hormonal, grâce à la diosgénine qu’elle contient et qui a pour effet d’agir comme la progestérone, en équilibrant le métabolisme hormonal dans le corps de la femme. La diosgénine stimule aussi la production de DHEA (De Hydro Epi Androstérone) dans les glandes surrénales. La recherche a mis en évidence les vertus « rajeunissantes » de la DHEA, qui a la propriété de ralentir le processus de vieillissement. La progestérone naturelle favorise la fécondité de la femme ; son désir de maternité est alors plus réaliste. Avec l’igname mexicaine, on peut donc éviter un traitement hormonal de synthèse.

Pour une bonne efficacité, on recommande les posologies suivantes : en cas de syndrôme prémenstruel : prendre trois fois deux gélules par jour du 14ème jour du cycle jusqu’aux règles, en cas de problèmes liés à la ménopause : prendre trois fois deux gélules par jour pendant les 22 premiers jours, puis trois fois une gélule par jour jusqu’aux règles.

Le complément idéal à ce traitement est une cure à base d’huile de bourrache ou d’onagre (dite aussi herbe aux ânes), de vitamines et de houblon, riche en oestrogènes. Une bonne hygiène de vie, tant psychique que physique et alimentaire, ne peut que contribuer à la réussite du traitement.

Contre-indication : Il est déconseillé de consommer de l’igname pendant la grossesse.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d'eau (du 14e jour du cycle, pour 2 semaines)
Cure ideal: contre le syndrome prémenstruel: à partir du 14e jour du cycle jusqu'à la période 3 fois 1-2 gélules. Contre les problèmes de la ménopause au cours des 14 premiers jours du cycle 3 fois 1-2 gélules de houblon ou Cimicifuga et dans les jours suivants jusqu'à ce que la période 3 fois 1-2 gélules d'extrait d'igname. Le complément idéal : l'huile de bourrache ou l'huile d'onagre ou un complexe de vitamines.

Imprimer