Aller au menu
Aller au contenu

CAYENNE - Poivre de Cayenne - 辣椒
Capsicum frutescens

Indication

Asthme, mauvaise haleine, hémorragies, crampes, infections grippales, ballonnements, arthrite, problèmes cardiaques, tension artérielle, troubles gastriques et intestinaux, problèmes de pancréas, rhumatismes, varices ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Capsicum frutescens

Partie utilisée :
Fruits

La plante a été ramenée des Amériques en Europe par Christophe Colomb et d’autres navigateurs, et plus tard également importée d’Inde. A cette époque, l’objectif principal de chaque expédition était la recherche d’îles productrices d’épices dans l’Océan Indien. Or on a découvert l’Amérique et par-là même bon nombre de nouvelles denrées alimentaires et d’épices comme les pommes de terre, les tomates, le maïs, le paprika et autres épices apparentées dont le poivre de Cayenne. D’un point de vue botanique, excepté son goût piquant, le poivre de Cayenne n’a aucun rapport avec le poivre et avec les épices. Chez les Criollos de Bolivie et du Pérou, les différents types de Capsicum forts jouent depuis toujours un rôle capital dans les préparations culinaires, tout comme dans les rites liés à la puberté (il accelère le flux sanguin). Nous connaissons le poivre de Cayenne comme une épice forte. Mais il favorise aussi la digestion, soulage les troubles gastriques et intestinaux et peut apporter un soulagement dans le cas de problèmes cardiaques. Il a également permis d’obtenir de bons résultats dans des cas de troubles aigus, et même pour des cas d’attaques cardiaques. Dans un cas aigu, 2 à 3 capsules de poivre de Cayenne absorbées avec de l’eau chaude sont capables de soulager immédiatement l’attaque. Pris régulièrement, le poivre de Cayenne renforce le système immunitaire de l’organisme et apaise les frissons (sensation de froid sur tout le corps), car il réchauffe et stimule la circulation sanguine. Le poivre de Cayenne est riche en vitamines A, C, PP, en complexe de vitamines B, en carotène, en calcium, en potassium, en phosphore et en fer. Il équilibre la tension artérielle, améliore la capacité de coagulation du sang, a une action antibiotique et antivirale, favorise le métabolisme du foie et le flux de la bile. De récentes études laissent à penser que le poivre de Cayenne a une action analgésique dans les cas de zona et de migraine. Afin d’obtenir l’épice, les fruits sont séchés, puis réduits en poudre. Sous nos latitudes, l’augmentation de la prise jusqu’à la dose maximale, doit être lente et progressive sur une courte période. En cas de forte réaction éventuelle, une pomme râpée apporte un soulagement immédiat. Il n’est pas conseillé d’utiliser le poivre de Cayenne en doses thérapeutiques pour les femmes enceintes. Eviter le contact avec les yeux et ne pas appliquer sur des plaies ouvertes.

Posologie

2 - 4 gélules, une heure avant les repas
250 mg/gélule

Imprimer