Aller au menu
Aller au contenu

ANGELIQUE
Angelica archangelica officinalis

Indication

Asthme, insuffisance cardiaque, dépression nerveuse, diarrhée (nerveuse), digestion, excès d’émotions, ballonnement, spasmes gastriques, troubles gastriques et nerveux, fatigue nerveuse, flatulences, ménopause, migraine nerveuse, névralgies, spasmophilie, réductiondu stress, maux de tête d'origine nerveuse, stimulation de l'utérus, vertiges ...

Description

Composition :
Gélule, 100% Angelica archangelica/officinalis radix

Partie utilisée :
Racines

On ne rencontre pas souvent cette ombellifère à l'état sauvage dans nos régions. Elle se reconnaît facilement grâce à sa grande taille élancée et à ses fleurs en ombrelle, que les abeilles recherchent. Encore aujourd'hui, dans les pays nordiques, l'angélique est consommée comme légume. L'angélique fortifie: elle stimule la résistance physique et psychique, revitalise l'organisme entier, combat les crampes, la fatigue, l'épuisement et elle est souveraine pour la prévention des dépressions. Au Moyen Age, cette plante était utilisée pratiquement contre tous les maux, qui souvent, commencent par un problème du psychisme. L'angélique calme, détend et harmonise le système nerveux. Elle est donc indiquée pour des troubles liés au stress, pour l'estomac et les intestins. En hiver, elle augmente la résistance du système immunitaire. Durant la ménopause elle exerce un effet régulateur sur la circulation sanguine. L'angélique peut aussi avoir des effets excitants, selon les heures de prise : lors des repas ou après, elle stimule; avant d'aller dormir, elle détend. Lors de la cueillette, il faut veiller à ne pas la confondre avec deux autres plantes toxiques qui lui ressemblent. Durant la grossesse et l'allaitement, il faudrait éviter un surdosage, car l'angélique stimule aussi l'utérus et favorise le détachement du placenta. Les diabétiques ne devraient la prendre qu'à faibles doses.

Posologie

3-6 gélules par jour avec beaucoup d’eau
255 mg/gélule

Imprimer