Aller au menu
Aller au contenu

Si - Silicium

Le silicium est un non-métal donnant un cation tétravalent Si4+. 25,8 % de l'écorce terrestre en est constitué. Utilisé dans la fabrication du verre à celle des puces en informatique, c'est, (hormis le magnésium) avec le fer, l'oligo-élément le plus important en quantité dans notre corps (0,02 %). Le silicium était considéré comme une substance déchet voire contaminante il y a moins de vingt ans. Ses fonctions sont de mieux en mieux étayées. C'est un oligo-élément essentiel.

Fonctions: Métabolisme osseux:

  • Stimule l'activité des ostéoblastes chez les rats (si on augmente le silicium dans l'alimentation on augmente la croissance de l'ordre de 35 %)
  • Est nécessaire à la formation du collagène en tant qu'agent de liaison
  • Chez les poussins un déficit en silicium déforme les os par diminution de la trame osseuse. - Chez l'homme le silicium est essentiel à la formation du squelette et à la croissance en intervenant probablement dans le processus de calcification des os. (La zone de calcification est la seule à présenter une teneur élevée en silicium.)

Peau et phanères:

Le silicium en carence chez l'homme provoque la fragilisation des ongles et des cheveux, ainsi que des vergetures par perte de l'élasticité des tissus. L'élastine, (30 % du tissu conjonctif) et les mucopolysaccharides ont un pourcentage élevé en silicium. Diminue le risque athéromateux:

  • En Finlande, on constate une diminution de la mortalité par maladie coronarienne dans les régions ouest où les eaux sont plus riches en silicium par rapport à celles de l'est.
  • Les autopsies montrent un taux de silicium diminué là où les lésions athéromateuses progressent.

Indications: - décalcification - tendinopathies - peaux et phanères - Vieillissement cutané précoces - Risques cardio-vasculaires

Aliments riches en silicium: Graines de soja et d'alfalfa, céréales complètes, peau des fruits, oignons, échalotes, ail, asperges, radis, chou-fleur et prêle des champs.

Imprimer