Aller au menu
Aller au contenu

P - Phosphore

Le phosphore est un non-métal donnant un des anions principaux de l'organisme. Il se combine surtout avec les cations principaux calcium, magnésium, potassium et sodium. C'est un des éléments les plus abondants dans le corps après le calcium (1,5 % pour le calcium contre 1 % pour le phosphore). 85 % du phosphore se trouve intégrée à l'os, mais il intervient également dans les phospholipides des membranes, et dans les esters phosphoriques comme l'ATP.

Métabolisme:

Intimement lié à celui du calcium, il est sous la dépendance de la vitamine D. A fortes concentrations, le phosphore mobilise vers l'os le calcium du liquide extra-cellulaire. Le rapport entre les deux éléments est inverse: un rapport excessif de l'un d'eux accroît l'excrétion de l'autre. Le rapport optimum calcium/phosphore est de 1/2, avec un apport normal de vitamine D.

Fonctions: - Phosphore et métabolisme osseux

Le tissus osseux contient 68 % de matière minérale, dont les deux tiers sont composés de phosphates tricalciques et 1,4 % de phosphates tri-magnésiens. Le phosphore règle le métabolisme du calcium et du magnésium, il commande l'apport de l'acide phosphorique au niveau du tissus osseux, et il nécessite du magnésium comme élément catalyseur. Pendant la croissance, le rôle du phosphore est considérable; les esters hexose-phosphoriques sont déterminantes dans les phénomènes d'ossification.

Rôle structural du phosphore au niveau cellulaire:

Par l'intermédiaire des phospholipides, le phosphore est un important constituant des

membranes cellulaires.

Le phosphore source d'énergie:

Le phosphore est fondamental pour la cellule, comme constituant d'une source d'énergie rapidement disponible. Les esters phosphoriques sont, en effet, impliqués et dans la bio-oxydation et dans l'emmagasinage de l'énergie au cours de la glycolyse et des processus de phosphorylation; ils vont jouer un rôle essentiel dans les transferts d'énergie.

Indications:

L'ostéoporose, les manifestations spasmophiles, les asthénies cérébrales, les atteintes dentaires - Les états de contractures musculaires douloureuses, les phénomènes spasmodiques respiratoires, les conséquences du stress.

Aliments riches en phosphore: (par 100 g)

Surtout dans la levure de bière (1900 mg), le germe de blé (1200 mg), le soja germé (580 mg) les amandes (470 mg), le poisson, la volaille et la viande; mais aussi dans le jaune d'oeuf (560 mg), le gruyère (600 mg).

Apport quotidien recommandé: 800 - 1200 mg

Imprimer