Aller au menu
Aller au contenu

Fe - Fer

Le fer bivalent de l'hème est beaucoup mieux résorbé et assimilé que le fer trivalent. De nombreuses études épidémiologiques, réalisées dans le monde et récemment en France (CNRS et INSERM) ont montré que la carence en fer était souvent en rapport avec une ration alimentaire inférieure aux normes recommandées (régimes, journée continue).

Fonctions:

  • Le fer constituant de l'hémoglobine: L'hémoglobine est constitué par l'union d'une partie protéique, la globine, et d'un pigment porphyrique contenant un atome de fer, l'héme. Il y a quatre groupements héme, donc quatre atomes de fer, par molécule d'hémoglobine.
  • Le fer est présent dans d'autres métallo-protéines:
  • La ferritine hydrosoluble, comporte une coquille protéique, l'apo-ferritine, englobant des micelles de phosphate hydroxyde de fer représentant 20 % du poids de la molécule. Un taux de ferritinémie inférieur à 20 *g/l indique une carence martiale.
  • L'hémosidérine, forme condensée et dégradée de la ferritine: insoluble, elle contient environ deux fois plus de fer, mais ce dernier est moins facilement mobilisable.
  • La myoglobine, (un pigment respiratoire du muscle)
  • Le fer est aussi présent dans plusieurs enzymes notamment dans des enzymes respiratoires, (cytochrome, catalases, péroxidases)

Indications:

  • Anémie ferriprive - Certaines asthénies - Absorption intestinale affaiblie
  • Prévention des infections - Ethylisme (faciliterait aussi l'abstinence)

Aliments riches en fer: Céréales complètes, persil(20 mg/100g), soja (13 mg/100g), épinards, noix, amandes, foie de boeuf (8mg/100g).

Apport quotidien recommandé: 10 - 18 mg

Imprimer